DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La cheffe de la diplomatie sud-coréenne à Budapest après le naufrage

euronews_icons_loading
La cheffe de la diplomatie sud-coréenne à Budapest après le naufrage
Taille du texte Aa Aa

A Budapest, sous les yeux de la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères, les recherches se poursuivent pour retrouver les 21 disparus du naufrage de mercredi soir au coeur de la capitale hongroise. Le "Sirène", l'embarcation des touristes sud-coréens, a coulé, faisant 7 morts et 21 disparus.

"Nous faisons tout pour récupérer tous les corps à l'intérieur du bateau et retrouver les autres, a expliqué la ministre Kang Kyung-Wha, c'est pourquoi la zone de recherches s'est élargie et s'étend à la frontière hongroise."

Une vingtaine de plongeurs sud-coréens sont arrivés pour épauler leurs collègues hongrois mais le débit du fleuve, trop fort, complique les recherches.

_ "Les conditions sont très difficiles pour les équipes qui explorent le lieu de l'épave, a ajouté Péter Szijjarto. Hier avec l'aide du centre anti-terrorisme une plongée a eu lieu, mais s'approcher de l'épave a été impossible."_

Sur les images de vidéosurveillance on voit le "Sigyn" s'approcher à grande vitesse du "Sirène". Le bateau d'excursion repose sous un pont à six mètres de profondeur, les corps sont sans doute dans le bateau.

Le commandant ukrainien du "Sigyn", a été arrêté jeudi et continuait d'être entendu.