Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Manifestations à Londres : "Baby Trump" est de retour

Manifestations à Londres : "Baby Trump" est de retour
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pourquoi une visite d'Etat pour Donald Trump au Royaume-Uni ? La question en effet mérite d'être posée, et c'est en tous cas ce qui a suscité la colère et la dégoût des plusieurs milliers de personnes qui se sont mobilisés contre le président américain ce mardi.

Une grande manifestation a eu lieu en plein centre de Londres, au moment où Trump lui-même, en conférence de presse avec Theresa May, parlait de ces protestataires comme d'une fake news.

Jeremy Corbyn, leader travailliste, était présent à la manifestation : «C’est pourquoi je dis à nos visiteurs qui sont arrivés cette semaine : Réfléchissez à un monde de paix et de désarmement, qui reconnaisse les valeurs de tous les peuples, c’est un monde qui vainc le racisme, la misogynie et la haine religieuse."

Avant Donald Trump, seuls George W. Bush et Barack Obama avaient eu droit à une visite d'Etat au Royaume-Uni.

Cela choque ce manifestant : "On n'est pas obligé d'offrir une visite d'État au président des États-Unis. Depuis que la reine est sur le trône, il y a eu 12 présidents américains et seuls deux d'entre eux ont eu une visite d'État. Il n'y a absolument aucune raison de le faire. Car ainsi, vous lui faites beaucoup d'honneur et vous normalisez sa politique en lui disant "votre misogynie, votre racisme, votre islamophobie, votre haine, ce n'est pas grave".

Et puis, à l'occasion de cette manifestation, le fameux ballon en forme de Donald Trump bébé, avec sa couche et son air méchant, a repris du service.