DERNIERE MINUTE

Top 14: Pienaar quitte Montpellier

Top 14: Pienaar quitte Montpellier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar, âgé de 35 ans, quitte Montpellier après avoir résilié sa dernière année de contrat, a annoncé vendredi le club héraultais.

“Après avoir été affecté par un drame familial en cours de saison, le demi de mêlée Ruan Pienaar a fait part de sa décision de mettre un terme à son contrat à l’issue de la saison 2018/2019. Une décision comprise et acceptée par le Montpellier Hérault Rugby, qui libère donc le joueur un an avant le terme de son contrat, indique le communiqué du MHR.

Pienaar avait prolongé à l’automne dernier son contrat d’une année, qui le liait jusqu’en juin 2020, avant que la saison du vice-champion de France ne prenne une mauvaise tournure.

Au-delà de la disparition de sa sœur cet hiver, qui l’a obligé à rentrer en Afrique du sud, Pienaar avait été l’une des victimes de la crise qui avait suivi la défaite humiliante à domicile devant Perpignan (10-28) le 16 février.

Depuis cet échec, l’ancien Springbok (88 sélections), champion du monde en 2007 au côté de François Steyn et des frères Jannie et Bismarck Du Plessis, n’avait plus rejoué au sein de l‘équipe dirigée par Vern Cotter.

Pienaar avait rejoint le MHR à l‘été 2017 après avoir joué durant sept saisons (2010-2017) en Ulster et cinq ans aux Sharks de Durban (2015-2010). L’an passé, l’expérimenté sud-africain avait permis à Montpellier de terminer en tête du championnat avant d‘échouer face à Castres (29-13) lors d’une finale qu’il avait totalement manquée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.