EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Kazakhstan : Tokaïev élu sans surprise, des centaines d'opposants arrêtés

Kazakhstan : Tokaïev élu sans surprise, des centaines d'opposants arrêtés
Tous droits réservés REUTERS/Pavel Mikheyev
Tous droits réservés REUTERS/Pavel Mikheyev
Par Pierre Michaud
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 500 personnes ont été arrêtées en ce dimanche de présidentielles. Elles protestaient contre des élections "truquées" qui on couronné sans surprise le successeur désigné.

PUBLICITÉ

Plus de 500 arrestations, c'est le chiffre que l'on retiendra en ce dimanche de Présidentielles au Kazakhstan. Plus que les 70% de voix obtenus par Kassym-Jomart Tokaïev (70,13 selon l'institut de sondage "Opinion publique"), le protégé du dirigeant historique du pays Noursoultan Nazarbaïev.

Des milliers de manifestants d'opposition s'étaient rassemblés dans les deux grandes villes du pays, la capitale Astana rebaptisée Noursoultan et Almaty. Une agitation sociale d'une ampleur sans précédent qui monte depuis la démission de Nazarbaïev.

Son successeur désigné, Kassym-Jomart Tokaïev a 66 ans et a déjà occupé tous les postes au sommet de l'Etat, de Premier ministre à ministres des Affaires étrangères puis président du Sénat.

REUTERS/Pavel Mikheyev
Kassym-Jomart Tokaïev (à g.) et Noursoultan Nazarbaïev (à dr.)REUTERS/Pavel Mikheyev

Noursoultan Nazarbaïev, n'a quand même pas abandonné tout pouvoir. Après 30 ans de règne, celui qui se fait appeler le Leader de la Nation, reste notamment à la tête du conseil de sécurité.

Le plus proche rival de Tokaïev, Amirjan Kossanov, termine avec 15% des voix. Le taux de participation s'est bloqué à 77 %. On reste loin des chiffres des élections précédentes. Comme en 2015, Nazarbaïev avait conservé une quatrième fois son mandat avec 98% des voix pour un taux de participation de 95%.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron au Kazakhstan pour "accélérer" le partenariat stratégique entre les deux pays

Deuil national au Kazakhstan après la mort de 45 mineurs

Au Pakistan, une marche pour la paix se termine dans un bain de sang