L'Albanie dans l'impasse politique

L'Albanie dans l'impasse politique
Tous droits réservés REUTERS/Florion Goga
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de manifestants se sont réunis à Tirana samedi soir pour exiger le départ du Premier ministre socialiste Edi Rama, entaché par des soupçons de fraude, de corruption et de liens avec le crime organisé.

PUBLICITÉ

La crise politique se poursuit en Albanie. Samedi soir des milliers de manifestants ont répondu à l'appel de l'opposant Lulzim Basha et se sont réunis à Tirana, la capitale.

Ils exigent le départ du Premier ministre socialiste Edi Rama, au pouvoir depuis 2013, et entaché par des soupçons de fraude, de corruption et de liens avec le crime organisé.

Les manifestations, souvent émaillées de violences, durent depuis trois mois dans ce petit pays des Balkans, l'un des plus pauvres d'Europe.

En février, les députés d'opposition de gauche et de centre-droit ont quitté le parlement, accusant le gouvernement d'avoir manipulé les résultats des législatives de juin 2017.

Malgré les appels de Bruxelles ou de Washington, le gouvernement et l'opposition n'arrivent pas à trouver de solution, pour sortir de l'impasse politique.

Cette crise pourrait compromettre l'ouverture des négociations d'adhésion de l'Albanie à l'Union Européenne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Albanie: sept migrants meurent en tentant d'échapper à un contrôle de police

Le Parlement albanais approuve un accord controversé sur les migrants avec l'Italie

L'opposition albanaise manifeste contre la corruption