DERNIERE MINUTE

Grèce : la campagne électorale est lancée

Grèce : la campagne électorale est lancée
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Cette fois, c'est officiel : Alexis Tsipras entre en campagne.

Le président grec Prokopis Pavlopoulos a accepté ce lundi la dissolution du parlement et la tenue d'élections anticipées, à la demande du Premier ministre.

"_Je demande que le parlement soit dissout et que de nouvelles élections nationales soient organisées, comme le prévoit la Constitution et la loi électorale. Et je demande au peuple le renouvellement de mon mandat _", a déclaré Alexis Tsipras lors de sa rencontre avec le président.

Le leader du parti de gauche radicale Syriza avait pourtant déclaré à plusieurs reprises que les élections législatives auraient lieu à la fin de son mandat, en octobre.

Mais comme le rappelle notre correspondant à Athènes, Ioannis Karagiorgas : "L'importante défaite de son parti face aux conservateurs de Nouvelle Démocratie (lors des élections européennes et locales) l'a forcé à convoquer ces élections anticipées."

Reconquérir les classes moyennes

C'est la première fois depuis la restauration de la démocratie en Grèce en 1974 que des élections nationales auront lieu en juillet, en pleine saison touristique.

Et qui dit nouvelles élections dit nouvelle opération de séduction pour reconquérir son électorat, et notamment les classes moyennes et populaires, souvent déçues par son bilan.

Selon la presse grecque, Alexis Tsipras a déjà promis la création de 500 000 emplois, l'augmentation du salaire minimum de 15% d'ici 2021, ou encore l'embauche massive dans les domaines de la santé et de l'éducation.

"Nous avons la chance, pour la première fois depuis dix ans, de pouvoir discuter du programme qui sera appliqué les quatre prochaines années, a déclaré le Premier ministre lors d'un meeting. C'est un programme qui sera approuvé par les Grecs et qui sera mis en place immédiatement. Ce n'est pas un programme qui aura besoin de l'approbation de la troïka."

Les élections législatives se tiendront le 7 juillet prochain.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.