DERNIERE MINUTE

La France rapatrie de Syrie douze enfants orphelins de jihadistes

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La France a rapatrié lundi matin douze enfants de jihadistes français qui se trouvaient dans le nord-est de la Syrie ainsi que deux Néerlandais qui seront remis aux Pays-Bas, a annoncé le ministère des Affaires étrangères.

Les enfants français étaient tous des “orphelins, isolés et particulèrement vulnérables”, “certains sont malades et dénutris” a précisé un représentant du ministère lors d’un point de presse, ajoutant que “des examens médicaux sont en cours”.

Ils avaient été remis dimanche par les autorités locales kurdes en Syrie à une délégation française.

C’est le deuxième retour de ce type organisé depuis la liquidation de l’ultime poche de résistance de l’Etat Islamique, dans l’est de la Syrie: cinq orphelins avaient été ramenés en France le 15 mars.

Par ailleurs une fillette de trois ans a été ramenée le 27 mars, dont la mère a été condamnée à la perpétuité en Irak.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, environ 450 ressortissants français affiliés à l’EI sont détenus en prison ou retenus dans des camps de réfugiés.

Le ministère a laissé entendre lundi qu’une troisième opération identique pourrait avoir lieu “dans le futur” et selon “les mêmes critères: orphelins, isolés, vulnérables”.

Les autorités kurdes ont, à maintes reprises, alerté sur la situation humanitaire du camp d’Al-Hol, réclamant plus d’aide. Les ONG ont aussi dénoncé des conditions extrêmes, notamment une malnutrition aiguë chez les enfants et le manque de soins médicaux.

Ces camps du nord-est syrien accueillent aujourd’hui quelque 12.000 étrangers, dont 4.000 femmes et 8.000 enfants de jihadistes gardés sous haute surveillance.

Parmi les pays concernés, la France se montre particulièrement réticente à récupérer ses ressortissants, y compris les enfants, qu’elle refuse a priori d’accueillir avec leur mère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.