Boxe: Fury punit Schwarz et défie Wilder

Le Britannique Tyson Fury (g) face à l'Allemand Tom Schwarz, à Las Vegas, le 15 juin 2019
Le Britannique Tyson Fury (g) face à l'Allemand Tom Schwarz, à Las Vegas, le 15 juin 2019 -
Tous droits réservés
Steve Marcus
Taille du texte Aa Aa

Le Britannique Tyson Fury n’a pas fait de détails face à l’Allemand Tom Schwarz, battu dès la 2e reprise, qui lui a servi de faire valoir samedi à Las Vegas (Nevada), en espérant des retrouvailles très attendues avec l’Américain Deontay Wilder.

Pour son retour sur un ring sept mois après son spectaculaire duel face à Wilder, champion WBC des lourds, qui s‘était soldé par un nul, Fury, 30 ans, a été expéditif.

Son arrivée sur le ring inspiré du film “Rocky IV”, sur la musique de “Living in America” de James Brown, et sa présentation, habillé d’un short aux couleurs du drapeau américain, a duré plus longtemps que le combat lui-même.

Celui qui est surnommé le “roi des gitans” était venu dans la capitale mondial du jeu et des casinos pour faire le show et il a atteint son objectif, avant et après le combat.

Pour ce qui s’est passé sur le ring, difficile de se faire une idée du niveau de Fury, tant il a dominé son adversaire, inconnu et invaincu jusque là (24 victoires, 1 défaite).

Pour son premier combat hors d’Allemagne ou de République tchèque, Schwarz, 25 ans, n’a touché Fury qu‘à six reprises selon les statistiques officielles, tandis qu’il a reçu de son côté 45 coups, dont un violent uppercut du gauche au visage dès le premier round.

- Wilder en 2020 ? –

Survolté, Fury a repris son barrage de coups et acculé Schwarz dans les cordes, mais l’Allemand a été sauvé par le gong.

La seconde reprise a pris rapidement fin: après une nouvelle série de coups violents, l’arbitre a stoppé le combat au moment où le coin de Schwarz jetait l‘éponge.

“Je suis venu ici pour m’amuser et faire le show pour Las Vegas, j’espère que tout le monde s’est autant amusé que moi”, a déclaré Fury après sa 28e victoire, la vingtième avant la limite, contre un nul.

“La point important pour moi ce soir était de prendre du plaisir. J’ai bien utilisé mon jab, j’ai bien boxé” a-t-il estimé.

Fury espère que cette démonstration va permettre d’accélérer les négociations pour un deuxième combat face à Wilder.

L’ancien champion WBA, WBO et IBF des lourds a encore défié l’Américain après sa victoire: “L’année prochaine, je vais partir à la chasse de Deontay Wilder pour aller chercher sa ceinture verte (de champion WBC, NDLR)”, a-t-il déclaré.

“Il va y avoir un autre combat et après, ça sera au tour de Wilder”, a-t-il précisé.

La victoire de Fury survient deux semaines après la défaite retentissante de son compatriote Anthony Joshua qui a perdu à la surprise générale ses titres IBF, WBA et WBO des lourds face à l’Américain Andy Ruiz Jr au Madison Square Garden de New York.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.