Hong Kong : nouvelle manifestation record

Hong Kong : nouvelle manifestation record
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Près de deux millions de manifestants vêtus de noir ont défilé dimanche à Hong Kong, une participation record selon les organisateurs, pour réclamer le retrait du projet de loi sur les extraditions vers la Chine et la démission de la cheffe du gouvernement pro-Pékin.

PUBLICITÉ

Une marée humaine a encore envahi les rues de Hong Kong dimanche. Selon les organisateurs de la manifestation ils étaient près de 2 millions, soit le douvble de la semaine dernière, à défiler pour réclamer le retrait du projet de loi sur l'extradition vers la Chine. Dimanche le gouvernement pro-Pékin à présenter des "excuses" pour avoir provoqué "conflits et querelles" mais ce n'est pas sufisant.

REUTERS/Athit Perawongmetha

Les organisateurs du mouvement de protestation exigent la démission de Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif de Hong Kong.

"Le projet de loi est juste suspendu, il n'ont pas retiré cette loi. Si le parti communiste chinois n'est pas digne de confiance, Hong Kong ne devrait pas l'appliquer,"a déclaré Man Li, un étudiant âgé de 20 ans.

Un mort

Samedi, un homme de 35 ans est mort en tombant d'un toit d'où il tenait depuis plusieurs heures une banderole. D'immenses files se sont formées pour déposer des bouquets de fleurs sur les lieux du drame ainsi que des messages d'hommage au défunt.

REUTERS/Athit Perawongmetha

"A cause de tout ça, on a déjà sacrifié une personne (l'homme qui est tombé après avoir accroché une banderole de protestation), on va continuer à honorer sa volonté inachevée. "

Le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt a réagi samedi. Il a félicité le gouvernement de Hong Kong pour avoir "tenu compte des inquiétudes des citoyens".

Leur principal grief contre ce projet de loi est qu'il placerait la population de l'ancienne colonie britannique à la merci du système judiciaire de Chine continentale, opaque et sous influence du Parti communiste.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hong Kong : les manifestants tentent de pénétrer dans le parlement

Olaf Scholz en Chine pour des discussions délicates sur le commerce

No Comment : le panda géant Fu Bao quitte la Corée du Sud