Donald Trump reporte une opération d'arrestations massives de sans-papiers

Donald Trump reporte une opération d'arrestations massives de sans-papiers
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ces arrestations et expulsions massives devaient avoir lieu ce dimanche dans une dizaine de grandes villes américaines. Donald Trump la retarde de deux semaines pour laisser aux Républicains et aux Démocrates du temps afin de trouver un compromis sur les questions d'immigration.

PUBLICITÉ

Le président américain Donald Trump a annoncé samedi qu'il retarderait de deux semaines les arrestations et expulsions massives de sans-papiers, une opération qui devait débuter ce dimanche dans une dizaine de grandes villes américaines comme New York, Chicago ou Miami.

Dans un tweet, Donald Trump a indiqué vouloir laisser aux républicains et aux démocrates du temps pour trouver un compromis sur les questions d'immigration, marqueur de sa présidence.

La cheffe des députés démocrates Nancy Pelosi faisait ces derniers jours pressions pour que Donald Trump revienne sur sa décision, jugeant qu'une telle mesure "injecterait la terreur parmi les différentes communautés".

L'opération devait porter sur 2.000 familles ayant omis de se présenter à des audiences devant des tribunaux ou ayant reçu des avis d'expulsion.

Mais elle a suscité la réprobation de plusieurs élus locaux, qui avaient fait savoir qu'ils ne coopéreraient pas avec les autorités.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Joe Biden qualifie d'"erreur" l'approche de Netanyahou dans la guerre contre le Hamas

Une éclipse solaire a traversé l’Amérique du Nord

New York touché par un séisme de magnitude 4,8