Migrants : "la politique punitive" du gouvernement français pointée du doigt

Migrants : "la politique punitive" du gouvernement français pointée du doigt
Taille du texte Aa Aa

En France, une vingtaine d'associations lancent un cri d'alarme contre la "politique punitive" du gouvernement envers les étrangers détenus dans les centres de rétention administrative.

La Cimade, Médecins du monde et Amnesty International font partie des associations qui ont envoyé une lettre au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Dans ce courrier, elles évoquent des grèves de la faim, des émeutes ou des tentatives d'incendie et des suicides.

Elles demandent au ministre de faire cesser la "politique de tout enfermement", de proscrire "tout enfermement d'enfants en rétention", de protéger "les personnes malades" et de "mettre un terme aux pratiques illégales de l'administration".