Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le conflit commercial sino-américain en toile de fond du G20

Le conflit commercial sino-américain en toile de fond du G20
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le rassemblement des 19 plus grosses économies mondiales s’ouvre ce vendredi à Osaka au Japon. Un G 20 de toutes les divisions entre accrochages autour de l'Iran, frictions sur le climat et différends commerciaux. Ce dernier point notamment devrait dominer ce sommet et en particulier la guerre commerciale que se livrent la Chine et les Etats-Unis après la menace de Donald Trump d’imposer de nouvelles taxes douanières sur quelque 300 milliards de dollars de biens chinois exportés vers les États-Unis.

"Je dois m'entretenir avec le président chinois. Nous allons bien évidemment discuter de tout cela et négocier. Nos deux pays sont actuellement en pourparlers et nous verrons bien où cela nous mènera", a dit Donald Trump.

La rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping est prévue samedi, mais certains experts restent perplexes quant à une possible résolution du conflit commercial sino-américain.

"Nous savons que le président américain aime faire des affaires et il n'en a pas réalisé suffisamment jusqu'à présent pour satisfaire sa soif de réélection. Mais dans le même temps, il se positionne d'une façon qui rend difficile d'éventuelles affaires. Les deux parties s'interrogent sur leurs positions respectives et tout le monde semble inquiet. Ajouté à cela que les Etats-Unis menacent d'imposer des taxes dans quelques mois. Ce sera également un sujet d'inquiétude qui concerne la Chine, mais touche aussi à un champ plus large de préoccupations", analyse David Henig, directeur du Centre européen pour l’économie politique internationale (ECIPE).

Selon la presse chinoise, la possibilité d'une trêve de six mois entre Washington et Pékin serait à l'ordre du jour de cette réunion entre Donald Trump et Xi Jinping. C'était en tout cas la condition fixée par le président chinois à une rencontre avec son homologue américain.