Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Non, le premier jeu de football féminin n'est pas FIFA 16

Capture d'écran du jeu Mia Hamm soccer sur Nintendo 64 en 2000
Capture d'écran du jeu Mia Hamm soccer sur Nintendo 64 en 2000
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À la suite du succès de la Coupe du monde 2015 au Canada, FIFA 16 devient le premier jeu de la franchise à inclure des équipes féminines. Parmi lesquelles l'Allemagne, le Brésil, le Canada, les États-Unis ou la France. Mais, ce n'est toutefois pas le premier jeu de football féminin de l'histoire. En effet, en 2000, South Peak Interactive publiait Mia Hamm Soccer 64 pour Nintendo 64.

Un développement compliqué

Ce premier titre 100% féminin est une adaptation d'un autre jeu sorti pratiquement en même temps, mais dédié à une gloire masculine d'alors : Michel Owens, joueur international anglais. La version féminine a eu, elle aussi, droit à sa tête de gondole : Mia Hamm, la star de l'équipe des Etats-Unis qui venait de remporter la Coupe du monde de 1999. À l'inverse la version Michel Owens, qui utilisait la principe de la motion-capture, soit des capteurs placés sur de vrais humains, pour animer les footballeurs, la version Mia Hamm a été animée à la main, pour un résultat moins probant. Pour Mark Greenshields, programmeur en chef de Mia Hamm 64, le plus compliqué a été de partir de codes conçus pour des personnages masculins, pour ensuite donner vie à des footballeuses.

Autre problème : la distribution du jeu

Vendre le jeu à des détaillants tels que Walmart, GameStop ou Blockbuster n'a pas été aisé. La responsable du marketing de Mia Hamm 64, Melanie Mroz, avoue : "Du point du vue des ventes, les détaillants étaient réticents, considérant qu'il s'agissait d'un jeu de football féminin".

Qui est Mia Hamm ?

Cette footballeuse américaine a joué sous le maillot des Etats-Unis entre 1987 et 2004. Après 17 ans de carrière, elle totalise 158 buts en 275 sélections. Sa carrière débute très tôt. Elle devient, à 15 ans, la plus jeune joueuse à porter le maillot de la "Team USA" et à 19 ans le plus jeune championne du monde. Mia Hamm devient alors indispensable pour son équipe.

Son palmarès est à hauteur de son talent. Elle remporte la Coupe du monde 1991 et 1999 ainsi que les Jeux olympiques 1994 et 2004. Côté distinctions personnelles, elle accumule les distinctions : "meilleure sportive américaine de l'année" à cinq reprises ou "joueuse mondiale de la FIFA" en 2001 et 2002. Au moment de la sortie du jeu, et compte tenu de la popularité du football féminin outre-Atlantique, elle est "le footballeur américain" le plus connu au monde, hommes et femmes confondus.

Le jeu était-il bon ?

Non, malheureusement. Avec 32 équipes internationales, une pléiade de clubs fictifs et une équipe Mia Hamm All-Stars, le jeu permet de jouer dans l'un des quatre modes suivants : exhibition, saison de la ligue américaine, Coupe du monde et Entraîne-toi.

Si graphiquement, le jeu n'était pas trop mauvais pour l'époque, l’environnement sonore laissait à désirer. L'ambiance audio, qui en théorie permet une plus grande immersion dans le jeu, était assez pauvre. Les commentaires devenaient, par exemple, vite répétitifs.

Pour ce qui est du gameplay, le jeu est assez difficile à contrôler et est desservi par une mauvaise IA (Intelligence Artificielle). Les deux modes de difficulté disponibles (facile et professionnelle), ajoutaient à la frustration. Le premier était trop facile. Le second, tellement compliqué, devenait presque injouable. Enfin, lors d'une partie, aucun repère graphique ne permettait de facilement identifier la joueuse contrôlée à l'écran, contrairement aux autres jeux de football de l’époque.

Mais quoi qu'il en soit, Mia Hamm Soccer 64, et malgré tous ses défauts, restera le premier jeu vidéo de football féminin. Et il est encore possible de se frotter à ce morceau d’histoire, des copies traînent encore dans les recoins du web.