DERNIERE MINUTE

À Madrid, les défenseurs des mesures antipollution se mobilisent

À Madrid, les défenseurs des mesures antipollution se mobilisent
Tous droits réservés
رويترز
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

« Madrid Central », c'est le nom du dispositif antipollution que connaît Madrid depuis novembre dernier. Un dispositif remis en cause par le nouveau maire, José Luis Martinez-Almeida, au grand dam de milliers de résidents qui ont manifesté samedi. La droite, qui succède à la gauche, suspend à partir de ce lundi les amendes pour les voitures les plus polluantes qui entrent dans la zone de restriction. Un non-sens pour les militants écologistes.

« L'Organisation mondiale de la santé estime qu'en Espagne, chaque année, 8900 personnes meurent prématurément à cause du dioxyde d'azote, explique Paco Segura, de l'ONG Écologistes en action_. Madrid Central a été mis en place pour faire baisser le niveau de dioxyde d'azote et a permis de le réduire de moitié dans certains endroits. Et Madrid est l'endroit le plus pollué au dioxyde d'azote dans toute l'Espagne, ce qui veut dire qu'une bonne partie de ces 8900 décès ont lieu dans cette ville. »_

La capitale espagnole est aussi en délicatesse avec les règles européennes sur la qualité de l'air et risque des sanctions, raison pour laquelle cette zone de restriction avait été instaurée dans le centre historique. Or comme ailleurs dans le sud de l'Europe, la pollution est accentuée par la vague de chaleur.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.