Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Forage au large de la Crête : les habitants de l'île s'interrogent

Forage au large de la Crête : les habitants de l'île s'interrogent
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les contrats pour l’octroi du droit d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures dans les zones marines de Crète occidentale et de Crète du Sud-Ouest ont été signés. Cela prendra un certain temps avant que les activités en mer commencent, mais d’ores et déjà, les Crétois s’interrogent sur l’impact que l’exploitation des gisements aura sur leur vie quotidienne et leur île.

Stelios Giallinakis est à la tête d’une association de pêcheurs. Il a 63 ans et avoue craindre les répercussions sur l’environnement, mais aussi sur son travail.

"La question est de savoir si la recherche d’hydrocarbures affectera ou non l'environnement et donc le tourisme. C’est l’enjeu principal pour nous locaux. Personnellement, en tant que pêcheur, je crains que cette activité ne réduise nos stocks de poisson. Il est déjà difficile d’en trouver et il ne faut pas que la situation s'aggrave. C’est une question de survie", dit-il.

Stelios Gialinakis se demande s'il sera en mesure d’approvisionner la poissonnerie locale. Un peu plus loin, Aristea Pitsaki s'interroge, les touristes continueront ils à venir dans son restaurant pour y goûter son célèbre

poulet grillé ? Aristea emploie 10 personnes et aimerait recruter de nouveaux employés, mais elle craint que les touristes ne finissent par assimiler la Crête qu'aux seules activités de forage.

"J'ai peur. Je suis inquiète, car ces forages pourraient nuire à l'environnement et donc au tourisme. Notre économie est basée sur le tourisme. Nous devons en savoir plus, nous devons savoir exactement ce qui va se passer. Tout cela pourrait changer nos vies", estime Aristea Pitsaki.

Pour le gouvernement régional crétois, ce projet fera de l'île un pôle énergétique important et créera de nouvelles opportunités d'emploi. Concernant la protection de l’environnement, les autorités se veulent rassurantes. Elles assurent que toutes les mesures nécessaires ont été prises.

"C'est une grande opportunité pour tout le pays. Il ne faut pas oublier que la Grèce a connu une grave crise économique. Nous avons besoin d'investissements. Nous avons minimisé les risques. Nous devons aussi nous rappeler que partout dans le monde, des forages ont lieu à proximité de destinations touristiques très importantes, même plus prisées que la Crète. C'est le cas d'Acapulco, près du golfe du Mexique ou de Bali en Indonésie", argumente Nikolaos Kalogeris, gouverneur régional adjoint.

Apostolos Staikos, euronews : "Certains sur l'île pensent que la mer, le soleil et la culture font la richesse de la Crète. D'autres parlent d'une opportunité d'investissement unique. Pour le moment, les habitants s'informent, discutent et attendent le début des activités de forage en mer".