PUBLICITÉ

La Russie suspend le traité sur les forces nucléaires intermédiaires

La Russie suspend le traité sur les forces nucléaires intermédiaires
Tous droits réservés 
Par Joanne Massard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La suspension du traité sur les forces nucléaires intermédiaires signé pendant la guerre froide fait craindre une nouvelle course aux armements entre Moscou et Washington.

La Russie suspend le traité sur les forces nucléaires intermédiaires, le FNI.

PUBLICITÉ

Vladimir Poutine a promulgué ce mercredi une loi autorisant la Russie à s'affranchir de ce traité, conclu en 1987 durant la guerre froide. Signé par les anciens présidents américain et russe, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, il avait pour objectif l'élimination de tous les missiles de croisière et balistiques lancés depuis le sol d'une portée de 500 à 5500 km.

En Février dernier, les Etats-Unis ont également cessé de le respecter, accusant Moscou de violer le traité et prenant la décision – qui deviendra effective le 2 août – de se retirer du traité FNI. 

La Russie avait déployé des missiles SSCI-8 en affirmant que leur portée n’était que de 480 km alors que l’OTAN et les Etats-Unis l’estiment à 1 500 km.accusant Moscou de l'avoir violé en se dotant d'un nouveau missile, le Novator 9M729.  Ce dernier, selon la Russie, il aurait une porté de 480 km. L’OTAN et les Etats-Unis l’estiment à 1 500 km.

La suspension de ce traité fait craindre une nouvelle course aux armements entre Moscou et Washington.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'incendie dans un sous-marin russe a démarré dans le compartiment à batteries

Nucléaire : des armes en baisse mais plus modernes (rapport)

L'Allemagne au chevet de l'accord sur le nucléaire iranien