Pollution de l'air : l'Etat français "fautif", une nouvelle fois

Pollution de l'air : l'Etat français "fautif", une nouvelle fois
Tous droits réservés REUTERS/Gonzalo Fuentes/File Photo
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le tribunal administratif de Paris, après celui de Montreuil, estime que l'Etat est fautif en ne réduisant pas suffisamment les valeurs de particules fines dans l'air.

PUBLICITÉ

L'Etat français a été une nouvelle fois épinglé par la justice pour la pollution de l'air. Dans une décision rendue ce jeudi, le tribunal administratif de Paris a reconnu une "faute" de l'Etat en matière de lutte contre les émissions de particules fines et de dioxyde d'azote dans l'air.

Mesurée par des valeurs fixées par Bruxelles, l'exposition aux principaux polluants (particules fines, ozone, benzène, dioxyde d'azote et dioxyde de souffre) ne doit pas dépasser certains niveaux, sur un jour et sur l'ensemble de l'année. "L'État français est soumis à cette obligation de résultat transposée dans le code de l'environnement", a souligné le tribunal.

La procédure avait été engagée par trois plaignants, victimes de problèmes respiratoires.

Pour autant, le tribunal a cependant rejeté les demandes d'indemnisations des requérants, estimant que le lien de causalité entre les pathologies respiratoires et l'insuffisance des mesures prises n'était pas avéré, indique le tribunal.

Le mois dernier, le tribunal administratif de Montreuil avait déjà statué dans ce sens.

- avec AFP -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Angela Merkel exhorte l'Inde à lutter contre la pollution

Les voitures électriques sont-elles réellement plus écologiques ?

No Comment : la 26e édition d'Art Paris se tient au Grand Palais Ephémère