DERNIERE MINUTE

Angela Merkel exhorte l'Inde à lutter contre la pollution

Angela Merkel exhorte l'Inde à lutter contre la pollution
Tous droits réservés
REUTERS/Adnan Abidi
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La capitale indienne s'est réveillée ce dimanche dans un brouillard de pollution. Ce pic du taux de particules fines coïncide avec la visite d'Angela Merkel.

Merkel exhorte l'Inde à agir

La chancelière a promis un milliard d'euros sur cinq ans pour des transports écologiques en Inde, et exhorté New Delhi à lutter contre un fléau responsable de centaines de milliers de décès prématurés.

Ce dimanche, l'ambassade américaine à New Delhi a enregistré une concentration de particules fines 30 fois supérieure à celle recommandée par l'organisation mondiale de la santé.

Chaque année, les 20 millions d'habitants de New Delhi subissent des épisodes violents de pollution d'air dus à la circulation automobile, aux rejets industriels et aux fumées des brûlis agricoles qui battent leur plein dans les régions voisines.

"C'est étouffant, on a l'impression de tousser. On pensait que les averses allaient améliorer la situation et faire baisser la pollution. Mais ça n'est pas le ca**_s_**" se plaint un habitant de la capitale.

"No_us ne sommes pas en hiver, donc ce n'est pas du brouillard. Ce n'est pas normal de se promener avec des masque_s" renchérit un autre résident.

1,2 millions de décès prématurés

Les écoles de Delhi seront fermées jusque mardi tandis que la circulation alternée doit être mise en place du 4 au 15 novembre. Les véhicules ne pourront rouler qu'un jour sur deux selon que leur plaque d'immatriculation finit par un chiffre pair ou impair.

En 2017, la pollution de l'air a causé 1,2 million de décès prématurés en Inde, selon l'estimation d'une étude parue l'année dernière dans la revue scientifique The Lancet. Un rapport de l'ONU avait affirmé l'an passé que 14 des villes les plus polluées au monde se trouvaient en Inde.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.