DERNIERE MINUTE

En Albanie, l'opposition de nouveau dans la rue

En Albanie, l'opposition de nouveau dans la rue
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les sympathisants de l'opposition albanaise de nouveau dans la rue… Ils se sont rassemblés lundi soir à Tirana pour appeler au départ du gouvernement d'Edi Rama, qu'ils accusent de corruption et de liens avec le crime organisé.

Un nouveau rassemblement à l'appel de la principale force d'opposition, le Parti démocrate de centre droit qui a boycotté les élections municipales du 30 juin dernier, largement remportées par les socialistes au pouvoir.

« Les élections du 30 juin étaient un référendum contre le mal. Rama, partez, Rama partez ! », a clamé à la tribune Lulzim Basha, le chef du Parti démocrate.

Le président albanais, Ilir Meta, en conflit avec le Premier ministre, a tenté d'annuler les résultats du scrutin et a appelé à des élections générales anticipées. En représailles, le Parlement a voté la mise en place d'une commission d'enquête pour tenter d'évincer le président.

Au centre de cette crise politique, Edi Rama accuse, lui, l'opposition de vouloir remettre en cause la réforme du système judiciaire censée en finir avec la corruption.

Le Premier ministre pousse pour que l'Union européenne entame les négociations d'adhésion avec son pays et espère une réponse positive cet automne.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.