Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le défilé militaire du 14-Juillet placé sous le signe de l'Europe

Le défilé militaire du 14-Juillet placé sous le signe de l'Europe
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour la fête nationale française du 14-Juillet, le défilé militaire français a accueilli l'homme volant Franky Zapata, juché sur sa plateforme turbopropulsée.

Un défilé auquel ont aussi participé la chancelière allemande Angela Merkel, mais aussi le Premier ministre hollandais et le président portugais. En effet, cette année le défilé militaire était placé sous le signe de la coopération militaire européenne.

"J’ai perçu cela comme un grand geste en direction de la politique de défense européenne, raconte la chancelière. Nous sommes bien sûr honorés que les Allemands aient également participé au défilé. C’est le signe d’une coopération européenne renforcée."

Les gilets jaunes présents

Une fête nationale marquée par la présence de gilets jaunes qui avaient appelé à manifester sur les Champs Elysées. Venus participer aux célébrations sans leur fameux chasuble, ils ont hué longuement Emmanuel Macron à son passage.

Des heurts entre gilets jaunes et CRS

Dès la fin du défilé, ils se sont pressés sur l'avenue et ont déplacé et brûlé du mobilier urbain pour tenter de monter des barricades. S'en sont suivis des face-à-face tendus. Les forces de l'ordre ont ensuite tenté de procéder à leur dispersion en utilisant des grenades de désencerclement et du gaz lacrymogène.

REUTERS/Pascal Rossignol

Au total, plus de 150 personnes ont été interpellées parmi lesquelles les leaders du mouvement Maxime Nicolle et Eric Drouet.

C'est la première fois depuis le 16 mars que les gilets jaunes parviennent à retourner manifester sur les Champs-Elysées. Ce jour là, pour le 18eme samedi de mobilisation, l'avenue et de nombreux commerces avaient été saccagés.