Le pétrolier iranien Grace 1 pourrait être rendu

Le pétrolier iranien Grace 1 pourrait être rendu
Tous droits réservés Reuters / Jon Nazca
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni, qui a arraisonné le navire au large de Gibraltar, attend encore des garanties pour savoir si le pétrolier n'a pas la Syrie pour destination.

PUBLICITÉ

Le pétrolier iranien arraisonné la semaine dernière au large de Gibraltar sera rendu si Téhéran apporte des preuves sur sa destination. Information délivrée samedi par le ministre britannique des affaires étrangères Jeremy Hunt. "Si nous avons les garanties qu'il ne va pas en Syrie, alors nous trouverons une solution en suivant une procédure régulière devant la justice de Gibraltar, a-t-il déclaré. C'était le sens de mon appel téléphonique. C'était aussi encourageant d'entendre la partie iranienne qu'elle n'avait pas le désir d'une escalade des tensions."

Outre l'affaire de ce tanker, le Grace 1, le détroit d'Ormuz a été le théâtre de multiples tensions ces dernières semaines entre l'Iran et l'Occident. Début mai, les États-Unis ont mis fin aux exemptions qui permettaient à plusieurs pays asiatiques, de continuer d'importer du pétrole iranien. Le 13 juin, deux pétroliers ont été attaqués. Washington a accusé Téhéran qui a nié toute responsabilité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Serbie : les véhicules immatriculés au Kosovo peuvent désormais circuler librement

Corée du Nord : Pyongyang a tiré un missile capable d'atteindre les États-Unis

Deux touristes franco-marocains tués par balle au large des côtes algériennes