Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le mois de juin le plus chaud jamais enregistré en Europe et dans le monde

Le mois de juin le plus chaud jamais enregistré en Europe et dans le monde
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nouveau point mensuel sur le climat à l'échelle de la planète en partenariat avec le programme européen d'observation de la Terre Copernicus :jamais un mois de juin aussi chaud n'avait été enregistré dans le monde**.**

Les températures se situaient quasiment partout dans le monde au-dessus de la moyenne 1981-2010, à de rares exceptions, telles que l'ouest de la Russie ou encore le Canada.

La vague de chaleur a été particulièrement impressionnante en Europe. En France, la barre des 45,9 degrés a été atteinte dans le sud-ouest du pays.

Cet épisode caniculaire a provoqué des feux de forêt, notamment dans l'est de la Russie.

L'Inde et le Pakistan ont connu une sécheresse jamais vue ces dernières décennies, avec des températures qui ont dépassé les 50 degrés.

Ces vagues de chaleur devraient devenir de plus en plus régulières, car la planète continue de subir l'impact d'émissions de gaz à effet de serre trop importantes.

En Europe, les températures étaient supérieures de plus de 2°C aux moyennes habituelles. Elles étaient même de 6 à 10°C supérieures à la normale dans la majeure partie de la France, en Allemagne, dans le nord de l'Espagne, et dans le nord de l'Italie.

Copernicus relève également des températures "nettement supérieures à la moyenne"sur l'île de Baffin, située dans l'archipel arctique canadien, mais aussi dans le nord de la Sibérie, et dans certaines parties de l'Antarctique. "Le Groenland, l’Alaska et certaines régions de l’Amérique du Sud, de l’Afrique et de l’Asie font également partie des régions où les températures sont nettement supérieures à la normale", note Copernicus dans son bulletin mensuel.