Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les ventes de PSA en chute de 12,8% au premier semestre

Les ventes de PSA en chute de 12,8% au premier semestre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les ventes de PSA sont en chute libre au premier semestre 2019. Le constructeur a vendu 1,9 million de véhicules. Un chiffre en baisse de 12,8%.

C'est la marque Peugeot qui signe le plus fort recul, devant Citroën et Opel-Vauxhall. Seul DS est en progression. Comme General Motors, Renault, Fiat-Chrysler, BMW et Ford, le groupe est touché par une diminution globale de la production automobile mondial.

Principal motif de satisfaction pour PSA : le groupe reste solide en Europe. Ses ventes sont restées robustes (+0,3%) et il y a amélioré ses parts de marché.

Points noirs sur les marchés émergents

Par contre, le tableau est noir sur plusieurs marchés émergents comme en Amérique latine où les ventes ont reculé de 29,3%.

En Iran, sous la contrainte des sanctions américaines, le constructeur a arrêté complètement ses ventes.

Le groupe est aussi freiné par la Chine, premier marché automobile mondial, qui ne fait plus recette. Ses ventes y ont chuté de 62,1%. Depuis 2014, le groupe poursuit une inexorable descente aux enfers dans le pays.

Carlos Tavares, le président de PSA, espère que le groupe deviendra un acteur majeur dans la vente de voitures électriques, notamment grâce aux 14 véhicules électrifiés qui seront lancés dans deux ans.