Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Au Royaume-Uni d'assurer la sécurité de ses navires, le message de Washington à Londres

Au Royaume-Uni d'assurer la sécurité de ses navires, le message de Washington à Londres
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est au Royaume-Uni qu'incombe la sécurité de ses navires dans le Golfe... Cette déclaration pour le moins cinglante du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo reflète des tensions entre les deux grands alliés que sont sensés être Londres et Washington.

En pleine crise du Stena Impero, ce pétrolier britannique aux mains des Iraniens depuis vendredi dernier, les tensions portent notamment sur la protection des navires internationaux opérant au large des côtes iraniennes. Donald Trump a des plans, Londres également. Lundi, Jeremy Hunt annonçait chercher à mettre sur pied une force de protection navale européenne.

S'exprimant sur Fox News, Mike Pompeo a déclaré que cette saisie n'était pas arrivé à cause des sanctions américaines, mais parce que le régime iranien est un mauvais régime qui déshonore le peuple iranien en menant des actes de piraterie nationale :

"C'est au Royaume-Uni qu'il incombe en premier lieu de s'occuper de son navire. Mais ce n'est pas arrivé à cause des sanctions américaines. C'est parce que la théocratie, la direction de l'Iran, son zèle révolutionnaire pour faire régner la terreur dans le monde entier depuis quatre décennies se poursuit. C'est un... c'est un mauvais régime. Ce n'est pas honorer le peuple iranien. Ils ont maintenant mené ce qui équivaut à de la piraterie nationale, c'est-à-dire un État-nation qui prend le contrôle d'un navire qui se déplace dans les eaux internationales."

En attendant , le navire britannique est toujours détenu dans le port iranien de Bandar Abbas. Tous les membres d'équipage, en majorité Indiens, sont en bonne santé et toujours à bord, a fait savoir lundi l'ambassade d'Iran en Inde.