Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La canicule se déplace accélérant la fonte des glaces au Groenland

La canicule se déplace accélérant la fonte des glaces au Groenland
Tous droits réservés
REUTERS/Ilya Naymushin
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les glaciers du Groenland mis à rude épreuve avec les températures caniculaires de ces derniers jours en Europe. La vague de chaleur qui a sévi sur le Vieux continent s’est déplacée vers les régions du nord. Des températures très élevées sont attendues ce mardi au Groenland entraînant l’épisode de fonte de glace le plus important depuis 2012 et le second le plus important depuis 1950. Sur les images satellites on peut voir la masse d'air chaud positionnée à l'extrême nord de la planète.

Autre conséquence de ces températures record, d'impressionnants feux de forêt font rage en Sibérie. Les écologistes crient à la catastrophe. Des villes entières sont recouvertes de fumée noire et d'odeur âcre. Chaque année des feux ravagent de vastes étendues isolées de Sibérie mais les niveaux atteint cet été sont exceptionnels faisant craindre un impact environnemental à long terme. Certains spécialistes estiment même que ces feux pourraient avoir une répercussion sur la fonte des glaces de l'Arctique.

L'antenne russe de Greenpeace s'alarme contre une "catastrophe écologique à l'échelle de tout le pays". Selon elle 12 millions d'hectares ont brûlé cette année provoquant d'importants dégagements de CO2 et faisant disparaître autant de forêt qui ne pourra plus absorber le gaz carbonique pendant un temps.