Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Un zeppelin pour surveiller la frontière gréco-turque

Un zeppelin pour surveiller la frontière gréco-turque
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C’est à l’aide d’un zeppelin que l’agence européenne de garde-frontières Frontex surveille depuis ce mardi, l’île grecque de Samos, dans la mer Egée.

Un ballon dirigeable long de 35 mètres, équipé d’un radar et d’une caméra thermique, ainsi que d’un système d’identification automatique, capable d’assurer une surveillance en permanence de la zone maritime.

Située à quelques kilomètres seulement de la côte turque, Samos est avec Lesbos et Chios, l’une des îles grecques les plus touchées par la crise migratoire.

Le zeppelin est en phase d’expérimentation pendant un mois et peut voler jusqu’à 1 kilomètre autour de la base aérienne.