Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Sur l'île d'Eubée en Grèce, des flammes toujours incontrôlables

Sur l'île d'Eubée en Grèce, des flammes toujours incontrôlables
Tous droits réservés
REUTERS/Costas Baltas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Sur l'île d'Eubée en Grèce, les pompiers se battent depuis le petit matin contre un violent incendie, qui a désormais atteint des zones très difficiles d'accès.

Le monastère de Panagia Makrymallis a été l'un des premiers sites évacués dans la matinée. Panos Agianitis était sur les lieux : "On est venu ici à midi, raconte-t-il. On était parmi les premiers volontaires. On a aidé le monastère et ceux qui se trouvaient à l'intérieur, puis le feu s'est approché de très près. Quand on est partis, les flammes étaient partout. Tout brûlait."

Selon notre correspondant sur place, Giannis Giagkinis, les autorités ont affirmé que la sécurité des personnes était la priorité absolue. Près de 500 personnes, originaires de trois villages, ont donc été évacuées au cours de la journée et celles ayant des problèmes de santé ont été priées de partir le plus loin possible de la zone.

Des centaines de milliers d'hectares de forêts ont brûlé en seulement quelques heures. Face à ce désastre, l'Union européenne a annoncé qu'elle était prête à venir en aide à la Grèce, notamment en envoyant plusieurs avions bombardiers.

En raison des vents violents, la fumée a été poussée dans les régions limitrophes et a pu être ressentie jusque dans les rues d'Athènes.

C'est un nouveau coup dur pour la Grèce qui est touchée depuis plusieurs jours par une série de feux de forêt, dus à la combinaison de températures caniculaires, d'une sécheresse intense et de vents violents.