EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Trump et sa "petite dispute avec la Chine"

Trump et sa "petite dispute avec la Chine"
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pékin et Washington ont fait monter les enchères en s'imposant mutuellement de nouvelles taxes. Commentaire du président américain : "nous avons une petite dispute avec la Chine et nous gagnerons".

PUBLICITÉ

C'est un sujet qui sera sûrement en toile de fond du sommet du G7 : les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Voilà plus d'un an que Washington et Pékin se rendent coup pour coup.

Dernière salve : ce vendredi.

La Chine a annoncé de nouveaux droits de douane sur les produits américains.

Donald Trump a immédiatement réagi, en indiquant que la totalité des 550 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-unis seraient encore plus lourdement taxés.

Avant de s'envoler pour la France, le président américain s'est exprimé sur le sujet.

Nous avons une petite dispute avec la Chine, et nous gagnerons.
Ils veulent nous taxer, et bien, on fait la même chose.
Cela fait des années qu'ils profitent de nous pour plus de 500 milliards de dollars par an. Vous vous rendez compte : plus de 500 milliards de dollars par an ! On veut donc que cela cesse !
Donald Trump
Président des Etats-Unis

L'inquiétude des places financières

Ce climat d'hostilité pèse de plus en plus sur la croissance mondiale. Et cela s'en ressent sur les places financières.

Les bourses européennes ont toutes terminé la semaine en baisse.

A New York, le Dow Jones, le principal indice de Wall Street, a , lui, carrément plongé, finissant sur sa deuxième plus forte baisse de l'année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Chine saisit l'OMC après l'imposition de nouveaux droits de douane par Washington

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

L'ultimatum des législateurs américains à TikTok pour couper ses liens avec la Chine