Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La rougeole fait un bond en Europe : déjà deux fois plus de cas qu'en 2018

La rougeole fait un bond en Europe : déjà deux fois plus de cas qu'en 2018
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Organisation mondiale de la santé se dit inquiète, et à juste titre. La rougeole, cette maladie virale extrêmement contagieuse, très dangereuse pour les enfants, fait un bond en Europe. Elle refait même une apparition dans quatre pays où elle avait été éradiquée : le Royaume-Uni, la Grèce, la République tchèque et l'Albanie.

Au premier semestre 2019, les cas de rougeole - 89 994 évalués par l'OMS dans 48 pays européens - ont plus que doublé par rapport à la même période en 2018 - il y en avait alors 44 175 -, et ce nouveau montant est déjà supérieur à celui de toute l'année dernière; 84 462 cas au total avaient été recensés en Europe.

Depuis le début de l'année, la rougeole a tué 37 personnes en Europe. Sur le vieux continent, la majeure partie des gens touchés, environ 60%, ont moins de 19 ans.

Retour en force depuis 2016

Les autorités mondiales de la santé appellent en premier lieu à renforcer la vaccination qui est malheureusement remise en cause dans plusieurs pays depuis quelques années, alors que la rougeole peut être évitée grâce à deux doses de vaccin puisqu'il n'existe pas de traitement curatif. Elle se transmet normalement par contact de personne à personne ou par l'air, infecte les voies respiratoires et se propage finalement à tout l'organisme. Jusqu'en 2016, la rougeole avait pourtant perdu du terrain dans le monde.

"La reprise de la transmission de la rougeole est un problème préoccupant. Si l'on ne parvient pas à établir et à maintenir une couverture vaccinale élevée dans chaque communauté, les enfants et les adultes connaîtront des souffrances inutiles, et certains seront voués à une mort tragique", se désole Günter Pfaff, qui est le président de la Commission régionale de vérification de l'élimination de la rougeole et de la rubéole. L'OMS estime qu'entre 2000 et 2016, la vaccination a permis de ne pas entraîner la mort pour plus de 20 millions de personnes à l'échelle mondiale.