Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le pape François attendu au Mozambique, 31 ans après Jean-Paul II

Le Pape François, prêt à partir pour Maputo, au Mozambique
Le Pape François, prêt à partir pour Maputo, au Mozambique -
Tous droits réservés
REUTERS/Remo Casilli, 4/09/2019
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le pape s'est envolé ce matin pour le Mozambique, première étape d'un voyage d'une semaine qui le mènera aussi dans les îles de Madagascar et Maurice dans l'Océan Indien.

Le pape est attendu en fin d'après-midi à Maputo, la capitale où il sera accueilli par le président de la République Filipe Nyusi. Il entend plaider pour la paix et la justice sociale dans ce pays pauvre d'Afrique du sud-est.

Ici, dans la banlieue de la capitale, des centaines de personnes ramassent chaque jour des déchets pour vivre. Certains ont un message pour le pape François :

"Je ne lui demanderai qu'une seule chose, de parler avec notre gouvernement, notre président pour trouver des solutions à cette situation. Nous voulons être traités comme des êtres humains..." explique Aïda.

Le chef de l'Eglise catholique arrive aussi au Mozambique 27 ans après la fin de la guerre civile, et seulement un mois après l'accord qui doit enterrer quarante ans de conflit entre le gouvernement et l'ex-rébellion de la Renamo. Son message de paix n'est donc pas inutile.

Le Mozambique a aussi été frappé en mars par le cyclone Idaï. Dans la région de Beira, Idaï a fait 600 morts et deux millions de sinistrés, qui, six mois plus tard,souffrent encore de la faim et manquent d'un toit. Mais le pape ne pourra pas se rendre sur place, à plus de 700 km au nord de Maputo, les habitants de Beira devront se contenter d'un message vidéo du souverain pontife...