PUBLICITÉ

Brexit : la fronde des conservateurs

Brexit : la fronde des conservateurs
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Jo Johnson vient de lâcher son frère, Boris, Premier ministre britannique, pour privilégier "l'intérêt national".

PUBLICITÉ

Au Royaume-Uni, les défections se multiplient dans le camp de Boris Johnson. Le dernier à lâcher le Premier ministre britannique est son propre frère : Jo Johnson, qui a démissionné ce jeudi du gouvernement.

Il rejoint la liste de poids lourds des Tories qui ont décidé de lui tourner le dos, à commencer par l'ancien ministre des finances Philip Hammond.

Une vingtaine de députés ont été exclus du Parti conservateur, pour avoir voté contre leur formation politique, comme le petit-fils de Winston Churchill.

Pour les soutiens inconditionnels de Boris Johnson, cette purge serait justifiée pour venir à bout du Brexit.

Mais cette mise au pas dans les rangs des conservateurs a mis au jour les tensions qui minent de plus en plus le parti, alors qu'un nouveau vote sur la tenue de législatives anticipées est prévu ce lundi à la Chambre des Communes, juste avant la suspension du Parlement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Boris Johnson sous pression judiciaire

Charles III a déjà commencé un traitement contre son cancer

Irlande du Nord : Rishi Sunak et Leo Varadkar à Belfast pour "un jour historique"