EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Guatemala décrète l'état de siège

Le Guatemala décrète l'état de siège
Tous droits réservés 
Par Guillaume Petit
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Etat de siège a été décrété par le président Jimmy Morales, ce mercredi, après une embuscade, menée selon les autorités par des narcotrafiquants, qui a tué trois soldats.

PUBLICITÉ

L'Etat de siège a été décrété au Guatemala par le président Jimmy Morales, ce mercredi, après une embuscade, menée selon les autorités par des narcotrafiquants. 

Elle s'est déroulée sur le lieu d'atterrissage d'un petit avion, où se rendait une unité militaire, et a coûté la vie à trois soldats. Elle a également fait trois blessés parmi les militaires.

"J'ai demandé aux forces de sécurité de procéder aux arrestations correspondantes et de saisir les armes utilisées illégalement par ces pseudo-agriculteurs et pseudo-défenseurs des droits de l'homme. Et nous demandons à toutes les institutions et à la population de coopérer avec nos forces de sécurité", a déclaré le président.

Concrètement, l'Etat de siège limite durant 30 jours les droits constitutionnels, comme la liberté de circuler, de manifester et ou de porter des armes, dans une vingtaine de municipalités du nord-est du pays.

Le Guatemala, est l'une des principales zones par lesquelles transitent la cocaïne pour atteindre les Etats-Unis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guatemala : malgré les embûches, Bernardo Arévalo investi président

Présidentielle au Guatemala : Sandra Torres Casanova en tête (résultats partiels)

Nouvelles attaques des rebelles Houthis contre des navires