DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Guatemala décrète l'état de siège

euronews_icons_loading
Le Guatemala décrète l'état de siège
Taille du texte Aa Aa

L'Etat de siège a été décrété au Guatemala par le président Jimmy Morales, ce mercredi, après une embuscade, menée selon les autorités par des narcotrafiquants.

Elle s'est déroulée sur le lieu d'atterrissage d'un petit avion, où se rendait une unité militaire, et a coûté la vie à trois soldats. Elle a également fait trois blessés parmi les militaires.

"J'ai demandé aux forces de sécurité de procéder aux arrestations correspondantes et de saisir les armes utilisées illégalement par ces pseudo-agriculteurs et pseudo-défenseurs des droits de l'homme. Et nous demandons à toutes les institutions et à la population de coopérer avec nos forces de sécurité", a déclaré le président.

Concrètement, l'Etat de siège limite durant 30 jours les droits constitutionnels, comme la liberté de circuler, de manifester et ou de porter des armes, dans une vingtaine de municipalités du nord-est du pays.

Le Guatemala, est l'une des principales zones par lesquelles transitent la cocaïne pour atteindre les Etats-Unis.