Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Des combattants étrangers, terroristes présumés, ont traversé la Méditerranée cet été

Des combattants étrangers, terroristes présumés, ont traversé la Méditerranée cet été
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La traversée de la Méditerranée n'est pas réservée qu'aux migrants en quête d'une vie meilleure.

Au cours de l'été, plus d'une douzaine de combattants terroristes présumés ont fait la navette entre l'Afrique du Nord et l'Europe du Sud. C'est le résultat d'une opération frontalière maritime coordonnée par Interpol. L'opération, baptisée Neptune s'est déroulé du 24 juillet au 8 septembre dernier. Elle a été menée conjointement par l'Algérie, la France, l'Italie, le Maroc, l'Espagne et la Tunisie avec le soutien des garde-frontières et des garde-côtes.

Il s'agissait pour les responsables de ports de ces pays d'effectuer des recherches dans les bases de données criminelles d'Interpol, notamment pour trouver des documents de voyage volés ou perdus et des véhicules volés. Ils ont abouti à 31 enquêtes, dont plus de 12 liées aux déplacements de personnes suspectées de terrorisme.

Cette opération ciblait particulièrement les déplacements de combattants terroristes revenants de zones de conflits.