Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

La question des migrants au cœur des discussions entre l'Italie et l'Allemagne

La question des migrants au cœur des discussions entre l'Italie et l'Allemagne
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La nouvelle coalition gouvernementale à peine installée, les dirigeants européens se pressent à Rome. Après la France c’est au tour de l'Allemagne.

Accueilli par le premier ministre italien, le président de la République allemande, Frank-Walter Steinmeier s’est ensuite entretenu avec son homologue italien, Sergio Matterella.

La question des migrants

Maintenant que nouveau gouvernement italien semble plus disposé à collaborer, le chef de l'état allemand est venu au chevet de la question des migrants. L'Italie est de son côté, en pleine négociation sur l’organisation d’un système de « répartition automatique » des migrants secourus en Méditerranée avant un mini-sommet entre plusieurs ministres de l’Intérieur sur le sujet, prévu un peu plus tard dans le mois.

Les deux hommes étaient en tout cas d'accord pour demander plus d'implication de la part de la commission européenne : "_Nous pensons qu'il est nécessaire tous les pays prennent la responsabilité commune de faire face à un phénomène mondial tel que la migration,a déclaré le président italien Sergio Mattarella."Nous devons trouver des solutions en espérant qu'elles seront partagées par toute l'Union européenne. Des solutions automatiques de répartition des migrants et ce, à la charge de l'UE"_.

Cette idée d'un "mécanisme automatique" de répartition des migrants, qui a semblé mettre d'accord Italie et Allemagne, été approuvée la veille, par Giuseppe Conte et Emmanuel Macron. "Pour que tous les pays participent d'une façon ou d'une autre" à l'accueil "ou bien soient pénalisés financièrement", avait alors expliqué Emmanuel Macron.

Le dossier libyen

Autre thème, très lié à la question migratoire : le dossier libyen. Sur ce point, Frank-Walter Steimeier entend prendre les choses en mains, vers un cessez-le-feu et une stabilité du pays. Pour cela l'Allemagne propose un sommet sur la Libye à Berlin, dès le mois octobre.