Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

France : l'Assemblée nationale vote en faveur de la PMA pour toutes

Archive
Archive -
Tous droits réservés
REUTERS/Christian Hartmann
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

En France, après des heures de débats houleux l'Assemblée nationale a voté vendredi l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.

Par 55 voix pour, contre 17 et 3 abstentions, les députés ont donc adopté ce texte qui constitue la mesure phare du projet de loi bioéthique.

La PMA permet d'avoir un enfant au moyen de différentes techniques médicales comme l'insémination artificielle ou la fécondation in vitro (FIV).

Elle était jusqu'à présent réservée aux couples hétérosexuels.

Elle sera désormais élargie à toutes les femmes : en couple ou célibataires, et sera remboursée par la Sécurité sociale.

C'est un événement important puisque la loi consacre l'égalité pour toutes les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle. Et c'est donc une loi qui va marquer l'histoire.
J'espère que cette loi permettra également d'avoir un effet positif à travers toute l'Europe et que cela pourra entraîner des pays qui, aujourd'hui en Europe, ne sont pas ouverts aux mêmes droits que ceux que la France est en train d'ouvrir.
Dominique Boren
co-président de l'Association des parents et futurs parents gays et lesbiens

La France est désormais le 11ème pays de l'Union Européenne sur 28 à autoriser la PMA à toutes les femmes.

\>>> PMA : quels droits en Europe ?

La ministre de la santé souhaite que la loi soit promulguée avant l'été.

Ce texte constitue la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, comme l'avait été le mariage pour tous, sous François Hollande.

Mais il suscite là aussi l'opposition de groupes et d'associations qui ont d'ores et déjà annoncé un rassemblement à Paris le 6 octobre.

- avec agences -