DERNIERE MINUTE

Entrez, c'est enfin ouvert ! L'Arabie saoudite délivre des visas de tourisme

Entrez, c'est enfin ouvert ! L'Arabie saoudite délivre des visas de tourisme
Tous droits réservés
REUTERS/Stephen Kalin
Taille du texte Aa Aa

L'Arabie saoudite ouvre une nouvelle porte, même un portail pourrait-on dire, pour être plus en phase avec le monde extérieur. Pour la première fois de son histoire, ce royaume extrêmement rigoriste et refermé sur lui-même va en effet délivrer des visas de tourisme, dans l'espoir de séduire le plus possible de vacanciers curieux. Le responsable de ce secteur, Ahmed al-Khateeb, l'a annoncé ce vendredi avec enthousiasme :

Ouvrir l'Arabie saoudite aux touristes internationaux est un moment historique pour notre pays

Si vous êtes vraiment tenté, les visas nécessaires pour visiter le pays vont être proposés sur internet. Selon l'agence de presse américaine Bloomberg News, spécialisée dans l'économie, l'offre concerne 49 pays en tout mais on ne sait pas encore lesquels. Pendant très longtemps, le pouvoir saoudien s'est cantonné à accepter sur son territoire essentiellement des pèlerins musulmans se rendant à La Mecque ou dans l'autre ville sacrée de Médine - où se trouve le tombeau du prophète Mahomet -, ainsi que des ouvriers étrangers venant travailler sur des sites pétroliers ou des chantiers à long terme, qui pouvaient par conséquent être accompagnés par leurs familles.

Echangerais pétrole contre tourisme

Puis le prince héritier Mohammed ben Salmane est arrivé...

Et il a commencé à vouloir bousculer la société en distillant des réformes, lentement mais sûrement. En 2018 déjà, des visas ont été accordés aux étrangers désirant venir assister à des rencontres sportives ou à des concerts. "MBS", comme on le surnomme, a la grande ambition de faire enfin décoller le tourisme dans son royaume : dans son programme de réforme intitulé - modestement ! - "Vision 2030", le secteur y tient une bonne place et des milliards de dollars commencent à être dépensés.

L'Arabie saoudite n'a de toute manière pas le choix. Son économie reste la plus forte du monde arabe mais repose presque entièrement sur ses ressources pétrolières et cela ne va pas durer éternellement; les autorités sont déjà confrontées à une baisse régulière des prix du brut. L'objectif est donc de faire progresser l'industrie touristique à vitesse "grand V" pour qu'elle représente environ 10% du produit intérieur brut autour de 2030.

Des sites classés... et des assassinats cachés !

"Les visiteurs seront surpris de découvrir les trésors que nous avons à partager, explique Ahmed al-Khateeb, cinq sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco, une culture locale pleine de vie et des beautés naturelles à couper le souffle". Oui mais voilà, derrière cette belle promotion se cache un pays dénoncé internationalement pour fouler au pied les droits de l'Homme. L'assassinat terrifiant du journaliste Jamal Khashoggi, critique virulent du régime de Mohammed ben Salmane, en est le dernier exemple en date. Il en faudrait beaucoup moins pour refroidir les potentiels touristes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.