DERNIERE MINUTE

Une "maison de l'horreur" mise au jour au Nigeria

Une "maison de l'horreur" mise au jour au Nigeria
Taille du texte Aa Aa

Des jeunes hommes et même des enfants retrouvés les pieds et les mains enchaînés dans une soi-disant école coranique du nord du Nigeria. Plus de 300 jeunes ont pu être secourus par la police locale. Torturés, maltraités, hébergés dans des conditions inhumaines dans ce que les médias locaux surnomment déjà "la maison de l'horreur".

"Cet endroit n'est ni un centre de rééducation, ni une école islamique", souligne le chef de la police locale. Vous pouvez le voir par vous-même. Il y a des enfants, dont certains ont été amenés des pays voisins comme le Burkina Faso, le Mali, le Ghana et les autres. Certains ont été enchaînés. Ils ont été utilisés, déshumanisés.''

Plusieurs individus, dont le propriétaire de l'établissement, ont été arrêtés. La police est intervenue après des plaintes du voisinage qui soupçonnaient des maltraitances. Ouverte il y a dix ans, cette école coranique a pris davantage les allures d'une maison de correction clandestine.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.