Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Judo : Teddy Riner s'offre l'or au Grand Slam de Brasilia

Judo : Teddy Riner s'offre l'or au Grand Slam de Brasilia
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Lors du dernier jour du Grand slam de Brasilia, tous les regards étaient rivés sur un seul homme : Teddy Riner.

Le français l'a d'abord emporté, dans la douleur, face au Japonais Kokoro Kageura. Puis face au Russe Inal Tasoev, avant de battre en demi-finale le numéro un mondial, le Tchèque Krpalek, par ippon, à 4 secondes de la fin du combat.

Et c'est sans trembler, qu'il rejoint David Moura en finale. Devant son public, le Brésilien n'a pas le temps de faire transpirer son adversaire. En 20 secondes, sur son premier mouvement, le double champion olympique en titre réalise un ippon magistral.

Teddy Riner reste le patron incontesté du judo mondial.

Si je veux gagner les Jeux Olympiques à Tokyo, je dois d'abord gagner ces tournois. Je m'entraîne pour ça.
Teddy Riner

Le judoka français s'est ensuite exprimé devant la presse. L'objectif est clair, le colosse français compte bien aller chercher une troisième médaille d'or olympique : "Je me sens bien, aujourd'hui c'était un grand jour, il est important que je participe à des tournois du grand chelem et des tournois comme celui-ci, parce que si je veux gagner les Jeux Olympiques à Tokyo, je dois d'abord gagner ces tournois. Je m'entraîne pour ça."

Dans les +78 kg, une finale entièrement brésilienne a opposé Maria Suelen Altheman et Beatriz Souza. C'est Souza qui l'emporte. Pleine d'émotion après ce titre, remporté à domicile : "C'est très important d'avoir un grand événement au Brésil, surtout parce que vous avez le soutien de vos amis et de votre famille, cette énergie est très importante et elle fait la différence. Pour moi et pour tous les athlètes, c'est très positif d'avoir un grand événement ici."

La finale des -90kg a fourni une reprise de la finale du championnat du monde 2018, avec le numéro 1 mondial Nikoloz Sherazadishvili qui s'est encore une fois imposé face à Ivan Felipe Silva Morales.

Il domine ainsi toujours dans sa catégorie.

La Cubaine Kaliema Antomarchi a remporté sa première médaille d'or du Grand Chelem dans la catégorie -78 kg, avec une victoire bien méritée sur la très décorée Natalie Powell.

Le japonais Lida Kentaro a été exceptionnel toute la journée. Il a affronté en finale des -100kg, Rafael Buzacarini, favori à domicile.

Enfin, le coup du jour est signé Kirl Denisov, avec un harai goshi épique. Qui lui a valu la médaille de bronze.