Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Macron reçoit Orban à l'Elysée et prône l'unité de l'Europe

Macron reçoit Orban à l'Elysée et prône l'unité de l'Europe
Tous droits réservés
REUTERS/Benoit Tessier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Emmanuel Macron a reçu ce vendredi à déjeuner le Premier ministre hongrois Viktor Orban, le chef de file des conservateurs nationalistes, auquel il s'est vivement opposé ces deux dernières années. Les sujets de discordes n'étaient pas au menu du jour. Viktor Orban a mis en avant les position communes de la France et la Hongrie sur les questions de sécurité et de protection de frontières.

"En Hongrie, bien que nous soyons en désaccord avec beaucoup de choses, le président français est très respecté parce qu'il est un leader qui a apporté la force intellectuelle du débat sur les visions dans la politique européenne, et nous l'apprécions beaucoup. Nous espérons que l'Europe pourra à nouveau faire preuve d'imagination et que nous pourrons nous parler de l'avenir, de l'avenir au sens large et au-delà", a déclaré Viktor Orban dans la cour du palais présidentiel français.

De son côté le président français a mis l'accent sur l'unité.

"Le moment que nous vivons l'impose plus que jamais. En effet nous vivons un moment de l'Europe extrêmement important et sensible il y une nouvelle commission et un Parlement et qui affronte une crise politique que nous ne devons pas laisser s'installer et se développer. Je crois dans l'unité et je pense indispensable que des solutions soient trouvées et je crois indispensable d'avoir une commission forte qui puisse porter des projets ambitieux", a déclaré Emmanuel Macron.

Reste que pour l"heure les candidats des deux pays au poste de commissaire européen ont été rejetés par le Parlement européen.