DERNIERE MINUTE

Hong Kong : la cheffe de l'exécutif empêchée de s'exprimer au Parlement

Carrie Lam à son arrivée au Conseil législatif de Hong Kong, le 16/10/2019
Carrie Lam à son arrivée au Conseil législatif de Hong Kong, le 16/10/2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Tyrone Siu
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

A Hong Kong, la cheffe de l'exécutif est un peu plus à la peine ! Carrie Lam devait prononcer ce mercredi, comme chaque année, son discours de politique générale au Parlement.

Mais elle en a été empêchée par des parlementaires pro-démocratie.

Déjà, son arrivée dans l'hémicycle a été mouvementée.

Mais ensuite, quand a commencé à parler, ses propos ont été couverts par des huées. Un des parlementaires pro-démocrates a même projeté des slogans du mouvement de protestation avec un projecteur de poche sur le mur situé derrière Mme Lam, qui se tenait debout sur un podium.

Au bout de quelques instants, Carrie Lam a été obligée d'interrompre son discours et de quitter l'enceinte du parlement sous bonne garde.

Très vite, une vidéo pré-enregistrée de son allocution a été diffusée.

Quatre mois de crise politique

C'est donc un nouveau désaveu pour la cheffe de l'exécutif qui espérait, à travers ce discours, reconquérir la confiance de la population après plusieurs mois de crise.

Elle devait annoncer un certain nombre de mesures socio-économiques destinées à améliorer le niveau de vie de la population.

Sauf que la crise se situe aussi et surtout sur le terrain politique. Depuis le mois de juin, une partie des Hongkongais manifeste pour défendre des acquis démocratiques qu'ils jugent menacés par l'influence grandissante du pouvoir central chinois. Et ils reprochent à Carrie Lam de céder aux intérêts de Pékin.

- avec agences -

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.