DERNIERE MINUTE

Rugby : l'arbitre de Galles/France s'excuse après sa "photo polémique"

L'arbitre sud-africain Jaco Peyper brandissant un carton rouge pour signifier au Français Sébastien Vahaamahina son expulsion. Tokyo, le 20 octobre 2019
L'arbitre sud-africain Jaco Peyper brandissant un carton rouge pour signifier au Français Sébastien Vahaamahina son expulsion. Tokyo, le 20 octobre 2019 -
Tous droits réservés
REUTERS/Peter Cziborra
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Faute avouée à moitié pardonnée ? L'arbitre Jaco Peyper s'est donc excusé pour avoir mimé, avec des supporteurs gallois, le coup de coude du joueur du XV de France Sébastien Vahaamahina. En conséquence (?), le Sud-Africain n'a pas été retenu pour arbitrer les demi-finales de la Coupe du Monde.

"Jaco Peyper reconnaît que la photo prise de lui en compagnie de supporters gallois, qui a circulé sur les réseaux sociaux suite au quart de finale entre le pays de Galles et la France, était déplacée et il s'est excusé", a ainsi expliqué World Rugby dans un communiqué. La fédération internationale du ballon ovale a donc également indiqué "que le comité de sélection des officiels de match a écarté Jaco Peyper de sa sélection pour ce week-end".

Le Gallois Nigel Owens arbitrera la première demi-finale entre la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre, qui se tiendra ce samedi (10h, heure de Paris) à Yokohama dans la banlieue de Tokyo. C'est le Français Jérôme Garcès qui tiendra le sifflet pour la seconde qui verra, toujours à Yokohama, s'opposer l'Afrique du Sud et le pays de Galles, le lendemain (également à 10h, heure de Paris).

Les instances françaises du rugby n'ont pas encore réagi.

Si c'est vrai, c'est inconcevable et inadmissible
Bernard Laporte
Président de la fédération française de rugby

World Rugby avait annoncé ce lundi son intention d'ouvrir une enquête après la publication sur les réseaux sociaux d'un cliché montrant l'arbitre du match Galles-France Jaco Peyper mimant avec des supporters gallois hilares le coup de coude de Sébastien Vahaamahina.

Les dirigeants de la fédération française de rugby s’étaient rapidement offusqués de l’attitude de l'arbitre, en demandant "des explications".

Accepter et digérer la défaite est une chose. Mais se faire chambrer par l'arbitre qui avait officié lors du quart de finale qui a vu la victoire, sur le fil (20-19), du Poireau sur le Coq, s'en etait trop pour le président de la fédération française, Bernard Laporte. "Quand on se réveille et qu'on voit ça, c'est choquant, même inadmissible. Il faut être prudent et voir si c'est une vraie photo ou un montage. C'est ce que je vais demander à World Rugby, je vais ce soir (lundi) à Tokyo pour toute la semaine, on va analyser" a-t-il ainsi réagi au micro de la chaîne d’information française BFM TV.

"Si c'est vrai, c'est inconcevable et inadmissible ; on se moque de Sébastien Vahaamahina et de la France. Je crois que ça mérite une lourde sanction car un arbitre doit être exemplaire en dehors et sur le terrain" a ajouté le président de la fédération.

Même son de cloche chez le vice-président de la "Fédé", Serge Simon. "Si cette photo est vraie elle est choquante et des explications seront nécessaires" avait écrit dimanche soir ce dernier sur son compte Twitter.

La fédération internationale avait ainsi pris position ce lundi."World Rugby est au courant d'une photo circulant sur les réseaux sociaux montrant Jaco Peyper avec un groupe de supporters du pays de Galles après le quart de finale entre le pays de Galles et la France hier (dimanche) à Oita. Il serait inapproprié de faire d'autre commentaire alors que nous sommes en train d'établir les faits", a ainsi expliqué la fédération internationale dans un communiqué.

Côté gallois, la lecture de l'affaire est tout autre. Le sélectionneur du pays de Galles, Warren Gatland, a tenu à minimiser l'affaire. "Je pense juste qu'il (Jaco Peyper) a eu sa 50e cape (50e match international arbitré), il pose avec quelques supporteurs et fait une blague sur l'incident de jeu", a déclaré le technicien néo-zélandais. "La façon dont les gens interprètent, cela les regarde", a ajouté Gatland. "La façon dont les choses se passent et la façon dont les gens sont politiquement corrects... Les gens font des montagnes d'un rien. C'est comme cela que je vois la situation en ce moment".

Sebastien Vahaamahina avait été logiquement expulsé en début de seconde période (49e) pour avoir asséné un violent coup de coude en pleine mâchoire au joueur gallois Aaron Wainwright. Son expulsion avait sérieusement grévé les chances des Bleus, les réduisant à 14 jusqu'à la fin de la rencontre.
World Rugby a indiqué que le joueur de Clermont sera auditionné jeudi prochain par une commission de discipline indépendante. Il risque plusieurs matches de suspension.

Enfin, ce lundi en fin d'après-midi, Sébastien Vahaamahina a annoncé sa retraite internationale, dans un communiqué transmis au journal français Midi Olympique. "Il s'agissait de mon dernier match avec le XV de France", a ainsi indiqué le deuxième ligne de 28 ans. Dans ce même communiqué, le joueur de l'ASM s'est aussi excusé. "_Je regrette ce geste, il est certes spontané et incontrôlé mais il n'en demeure pas moins que j'en suis responsable. Seul et unique responsable", a-t-il confié._

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.