DERNIERE MINUTE

La Réunion en colère contre Emmanuel Macron

La Réunion en colère contre Emmanuel Macron
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ambiance chaude à La Réunion, au deuxième jour de la visite du président français Emmanuel Macron. Un appel à la grève générale avait été lancé par les syndicats pour dénoncer la situation sociale et la vie chère. Appel qui a trouvé un certain écho dans l'île où le taux de pauvreté atteint 40 % et où le taux de chômage chez les jeunes est de 42 %.

"Il y en a ras-le-bol en matière de création d'emplois, ras-le-bol en matière de développement de la précarité, ras-le-bol. Nous réclamons l'application de nos droits, rien que nos droits" dit un manifestant. "On est là aussi pour dire qu'en fait, Monsieur Macron est en train de s'attaquer aux classes défavorisées, moyennes et défavorisées. En fait, il y a de l'argent mais il le prend là où il ne faut pas le prendre. Il est en train de fragiliser toutes les classes défavorisées" dit une femme.

L'intersyndicale a refusé de rencontrer le président comme lui-même l'avait proposé. Emmanuel Macron a effectué une visite surprise dans un quartier rénové de Saint-Denis. Pour l'emploi et le développement des infrastructures matérielles et numériques, il avait fait venir une cinquantaine de grands investisseurs français et étrangers dans le cadre d'un forum économique "Choose La Réunion".

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.