Euronews Soir : l'actualité du vendredi 25 octobre 2019

Guillaume Petit
Guillaume Petit
Par Guillaume Petit
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

#Brexit : un nouveau délai pour Boris Johnson ? / Discriminations en #Europe, entre progrès et disparités / L'expérimentation du #cannabis à usage thérapeutique autorisée en France / Le point sur les manifestations en #Irak et en #Bolivie / Journée mondiale des pâtes

PUBLICITÉ

Au sommaire de ce JT :

Brexit : un nouveau délai pour Boris Johnson ?

A moins d'une semaine de la date programmée du Brexit, les Européens accorderont-ils un nouveau délai à Boris Johnson ? Les discussions entre les Vingt-Sept vont se poursuivre à Bruxelles, où nous retrouvons notre correspondant dès le début de ce journal.

Discriminations en Europe, entre progrès et disparités

L'Europe devient-elle plus tolérante...? Genre, religion, origine, orientation sexuelle... Une étude européenne s'est penchée sur les discriminations. Si des progrès sont fait, certaines populations restent diversement acceptées. Tous les détails dans un instant.

Le cannabis à usage thérapeutique autorisé en France

L'Assemblée nationale a donné son feu vert aujourd'hui pour une expérimentation. Quelques milliers de patients pourront en bénéficier... Dans quels cas précisément ? Laurence Alexandrovicz nous l'expliquera.

Des pâtes à toutes les sauces

Prenez des pâtes, un peu de tradition, quelques innovations, et vous obtenez des centaines de recettes possibles... Pour la journée mondiale des pasta ce vendredi, nous sommes partis en Italie et en Grèce à la rencontre de ceux qui mettent la main à la pâte et qui les font, de multiple façon.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions

Le gouvernement britannique accusé de faire peur aux citoyens de l'UE pour qu'ils quittent le pays