EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Salvini inflige un revers à la coalition au pouvoir aux régionales en Ombrie

Salvini inflige un revers à la coalition au pouvoir aux régionales en Ombrie
Tous droits réservés 
Par Joanne Massard
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il s'agissait du premier scrutin pour la coalition qui gouverne depuis moins de deux mois l'Italie, en remplacement de l'attelage populiste entre la Ligue et le M5S.

PUBLICITÉ

En Ombrie, fief historique de la gauche italienne, la coalition de droite menée par Matteo Salvini, a remporté les élections régionales.

Le mouvement 5 étoiles est le grand perdant de ce scrutin. Le parti s'est effondré à 7,4% des voix, contre 32% aux législatives de mars 2018.

Il s’agissait là d’un test pour l'alliance entre le Parti Démocrate et le Mouvement 5 étoiles au pouvoir depuis moins de deux mois. Un gouvernement penchant à gauche et pro-européen qui a remplacé la coalition populiste entre la Ligue et 5 étoiles qui a gouverné l’Italie entre juin 2018 et août 2019.

La candidate de la Ligue de Salvini, soutenue par les néo-fascistes de Frères d'Italie et Forza Italia de Silvio Berlusconi, a obtenu une majorité écrasante de 57,55%. Face à elle, Vincenzo Bianconi, issu de la société civile et soutenu par une alliance entre le Parti Démocrate et le Mouvement Cinq Etoiles a lui obtenu 37,5% des voix.

Individuellement, le parti démocrate s'est adjugé d'un score de 22%. Derrière lui, les frères d'Italie ont obtenu plus de 10% des voix, suivi du mouvement 5 étoiles, suivi du parti de Berlusconi qui s'écroule sous les 6%.

Pour Matteo Salvini, l'exécutif en place et ses ministres "occupent de façon abusive et momentanée le gouvernement national".

Les sondages d'opinion montrent que la Ligue, avec son message anti-immigrés, anti-impôts, a perdu peu de soutien depuis qu'elle a perdu le pouvoir au niveau national et reste facilement le parti le plus populaire en Italie, avec environ 30% des voix.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des milliers de "sardines" s'opposent à Matteo Salvini

Plus de 200 migrants sont arrivés en Italie ce dimanche

Italie : vers une suppression d'un tiers des parlementaires