EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Début de la campagne électorale en Grande-Bretagne

Manifestant pro-Brexit, à Londres, 31/10/2019
Manifestant pro-Brexit, à Londres, 31/10/2019 Tous droits réservés REUTERS/Yara Nardi
Tous droits réservés REUTERS/Yara Nardi
Par Olivier Peguy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Grande-Bretagne, début de la campagne électorale en vue des législatives anticipées. Les partis se mettent en ordre de bataille pour convaincre des électeurs un peu déboussolés par les affres du Brexit.

PUBLICITÉ

En Grande-Bretagne, début de la campagne électorale en vue des législatives anticipées. Les partis se mettent en ordre de bataille pour convaincre des électeurs un peu déboussolés par les affres du Brexit.

Le 31 octobre, ce jour aurait dû être celui du Brexit. Or, on le sait, la sortie officielle de l'Europe, ce sera pour plus tard. Dans l'immédiat, ce qui mobilise les Britanniques, ce sont les prochaines élections législatives anticipées, fixées au 12 décembre.

La campagne a débuté ce jeudi.

Les grands partis se sont mis en ordre de bataille pour tenter convaincre des électeurs un peu déboussolés.

Boris Johnson et les Conservateurs pensent qu'ils sont nés pour gouverner. ils ne se soucient que de quelques privilégiés. Ils ont réduit les impôts des plus riches, et ils ont diminué les services de base pour les autres. Mais l'heure du vrai changement a sonné.
Jeremy Corbyn
Chef du parti travailliste

Boris Johnson, qui avait promis que le Brexit aurait lieu le 31 octobre, a tenté de se disculper, lors d'une visite ce jeudi à un hôpital.

C'est vrai, je suis terriblement frustré de ne pas être en mesure de terminer le Brexit aujourd'hui. Mais je rappelle que nous avons obtenu un très bon accord, et que c'est la Chambre des Communes qui a voté pour un nouveau report (du Brexit).
Boris Johnson
Premier ministre britannique

Les Libéraux-démocrates ont, eux, choisi de faire campagne en promettant d'arrêter le Brexit.

Les premiers sondages donnent le parti conservateur largement en tête des intentions de vote.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nigel Farage fait volte-face et se présente aux élections britanniques

Irlande du Nord : après deux ans de tumultes, le parlement va reprendre du service

Irlande du Nord : vers une levée du blocage des institutions