DERNIERE MINUTE

Contestation en Bolivie : Evo Morales appelle à la tenue de nouvelles élections

Contestation en Bolivie : Evo Morales appelle à la tenue de nouvelles élections
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le président Evo Morales a appelé ce dimanche à la tenue de nouvelles élections, alors que la contestation fait rage depuis son élection controversée, le 20 octobre dernier, l'opposition dénonçant des fraudes.

Pour apaiser la colère et tenter de regagner la confiance du peuple, Evo morales a également décidé de renouveler l'ensemble des membres du Tribunal électoral suprême.

La veille, son appel au dialogue avait aussitôt été rejeté par l'opposition, qui entend tourner la page de l'ère Morales. Le leader indigène de gauche, au pouvoir depuis treize ans, a été élu pour un mandat qui lui permet de rester à la tête du pays jusqu'en 2025.

La nuit dernière, des incidents ont à nouveau secoué le pays, notamment la capitale La Paz et sa région, où des médias d’État ont été occupés.

Ce mouvement de contestation a déjà fait au moins trois morts et des dizaines de blessés.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.