DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Hong Kong se prépare à des élections dimanche dans une ambiance chaotique

euronews_icons_loading
Manifestation antigouvernementale à Yuen Long, Hong Kong, le 21 novembre 2019
Manifestation antigouvernementale à Yuen Long, Hong Kong, le 21 novembre 2019   -   Tous droits réservés  REUTERS/Adnan Abidi
Taille du texte Aa Aa

Hong Kong se prépare à des élections ce dimanche, un scrutin local en plein chaos. L'ex-colonie britannique connait sa pire crise politique depuis la rétrocession à la Chine. Cathy Yau est une ancienne policière, elle a démissionné, et se présente désormais aux élections, sur une liste pro-démocratie.

"Je trouve inacceptable qu'il y ait des tirs de gaz lacrymogènes partout, et la violence policière qui augmente, dit Cathy Yau_. Je crois que j'ai bien fait de démissionner. Mais je ne peux ignorer ce qui s'est passé."_

En face, les candidats fidèles à Pékin manifestent eux aussi, mais cette fois leur désir de rester sous autorité chinoise.

"Cette fois les élections peuvent montrer au public et aux autres pays, assure Calvin Sze To, candidat pro-Pékin, ce que les gens de Hong Kong pensent vraiment. "

Depuis juin les troubles à Hong Kong n'ont cessé d'augmenter, avec une crise majeure depuis dimanche dernier dans l'Université polytechnique. Des centaines d'étudiants l'occupaient, assiégés par la police. Aujourd'hui ils seraient une poignée, résistants dans des conditions d'hygiène dégradées, dans un campus aux allures de zone de guerre.

Certains se sont rendus, certains ont réussi à s'échapper, ou on tenté, par les égouts parfois. 700 personnes ont été arrêtées. Elles risquent 10 ans de prison.