DERNIERE MINUTE

Grand Slam d'Osaka : retour sur la deuxième journée

Grand Slam d'Osaka : retour sur la deuxième journée
Taille du texte Aa Aa

Les Japonais sortent grands vainqueurs de cette deuxième journée du Grand Slam d'Osaka avec des médailles d'or remportées dans les quatre catégories.

Yoko Ono reste définitivement dans la course pour la sélection aux Jeux Olympiques de 2020. La Japonaise s'est imposée face à la néerlandaise Kim Polling, quatre fois vainqueur du Grand Slam, avec un shime-waza au golden score.

A la clé, une médaille d'or à domicile remise des mains de Vladimir Barta, Directeur sportif de la Fédération internationale de judo.

"Je me suis juste concentrée sur mes propres techniques et sur le fait de lui mettre suffisamment la pression, et pas l'inverse", a déclaré Yoko Ono après sa victoire. "Je ne pensais pas à ce qu’elle faisait, ni à sa stratégie, je me suis concentrée sur mon jeu à moi."

La catégorie des moins de 73 kilos n'a pas non plus déçu en matière de lutte acharnée, avec le Japonais Masashi Ebinuma, et c'est notre homme du jour.

Le double médaillé olympique de bronze et triple champion du monde était en très grande forme. En témoigne ce uchi-mata contre le Suédois Tommy Macias (que vous pouvez admirer dans la vidéo ci-dessus).

L'ancien champion du monde Soichi Hashimoto s'est quant à lui imposé face au Haïtien Philippe Abel Metellus. Mais en finale, il n'a pas fait le poids face à MasashiEbinuma, qui a remporté sa victoire par ippon au golden score. C'est le premier grand titre pour le Japonais depuis qu'il fait partie de la catégorie des moins de 73 kilos.

"Pendant les cinq ou six derniers tournois, tout ce que j'ai remporté, ce sont des médailles d'argent. Je n'en voulais pas une de plus, et c'est ce qui m'a donné la force physique et émotionnelle pour rester fort tout au long du combat", a confié Masashi Ebinuma après sa victoire.

Les Japonais, décidément en très grande forme ce samedi. Du haut de ses 24 ans, Masako Doi est parvenue à conserver sa couronne au Grand Slam d'Osaka, aux dépens de Nana Kota, chez les moins de 63 kilos, une catégorie où les Japonais ont raflé la mise.

Et puis on termine notre récapitulatif de cette deuxième journée avec l'image du jour. Elle est signée Kim Polling, médaillée d'argent néerlandaise, qui réalise un ura-nage monumental contre l'ancienne championne du monde Chizu Arai.

Son coéquipier néerlandais Frank de Wit a lui aussi fait grande impression en remportant sa première médaille dans le cadre d'un Grand Slam, depuis un an.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.