DERNIERE MINUTE

Attaque terroriste sur le London Bridge, à Londres : au moins deux morts

Attaque terroriste sur le London Bridge, à Londres : au moins deux morts
Taille du texte Aa Aa

Le London Bridge, qui enjambe la Tamise au coeur de la capitale britannique, a été le théâtre d'une attaque terroriste à l'arme blanche vendredi en début d'après-midi. Au moins deux passants ont été tués, a indiqué la police, et plusieurs autres personnes ont été blessées, "certaines grièvement", a précisé le maire de Londres, Sadiq Khan. Des coups de feu avaient été entendus sur le pont : la sécurité londonienne a expliqué que ses agents avaient tiré sur l'homme armé, puis elle a annoncé qu'il avait été tué. Des témoins ont raconté aux médias britanniques avoir vu "un homme à terre avec un couteau à côté de lui"; de source policière, le suspect portait également sur lui un engin explosif, mais factice.

Voici l'une des premières photos prises sur place au début de l'attaque :

Une vidéo amateur, qui a été filmée au moment où l'assaillant était abattu par la police, montre la panique provoquée dans le quartier.

Les autorités ont rapidement mis les moyens pour faire face à cette attaque, qualifiée d' "incident terroriste" dans un premier temps puis d'acte terroriste à part entière un peu plus tard.

Neil Basu, l'un des chefs de la police antiterroriste, a déclaré en fin d'après-midi :

Je peux désormais confirmer que l'attaque est considérée comme un acte terroriste

Le London Bridge endeuillé pour la deuxième fois

Le pont de Londres a été fermé dans les deux sens de la circulation par les forces de l'ordre; une dizaine d'autobus et de camions sont encore bloqués sur la chaussée. Les stations de métro les plus proches, bien que très fréquentées, ont été fermées au public.

De nombreux renforts policiers ont convergé en milieu de journée vers le London Bridge :

C'est sur ce même célèbre pont de Londres qu'une camionnette avait foncé sur des passants en juin 2017; trois hommes avaient ensuite sauté du véhicule pour poignarder des gens au hasard à hauteur du marché couvert Borough Market. L'attentat, revendiqué alors par le groupe Etat islamique, avait fait 8 morts et une cinquantaine de blessés. Une année sombre dans la capitale britannique puisque déjà, au mois de mars, un homme à bord de sa voiture avait foncé sur la foule, cette fois sur le pont de Westminster; il avait ensuite réussi à tuer un policier à l'arme blanche, juste devant le Parlement... L'attaque s'était soldée par la mort de 5 personnes.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.