EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

737 Max : Boeing livre au Congrès américain de nouveaux documents "inquiétants"

737 Max : Boeing livre au Congrès américain de nouveaux documents "inquiétants"
Tous droits réservés EN
Tous droits réservés EN
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Empêtré dans la crise, le directeur général de l'avionneur Dennis Muilenburg a annoncé sa démission immédiate lundi.

Le 737 Max de Boeing va-t-il faire plonger la compagnie américaine encore un peu plus ? Le géant de l'aéronautique a transmis lundi à la commission des Transports du Congrès américain de nouveaux documents qualifiés d'"inquiétants".

PUBLICITÉ

Ces derniers semblent mettre en cause la réponse du groupe américain après les deux accidents meurtriers qui ont fait 346 morts.

Selon la commission, les nouveaux documents évoquent à la fois la préoccupation exprimée par des employés de Boeing"sur l'engagement de l'entreprise concernant la sécurité" et "les efforts de certains employés pour que les projets de production (...) ne soient pas contrariés par les régulateurs ou autres".

Les multiples enquêtes menées depuis, aussi bien par les autorités de l'aviation en Indonésie, où s'est écrasé l'avion de Lion Air, que par les enquêteurs éthiopiens après l'accident d'un appareil d'Ethiopian Airlines, ont mis en cause le logiciel anti-décrochage de l'appareil.

Arrêt de production et démission

Elles ont aussi pointé de multiples manquements du constructeur, allant d'un manque de redondance de certains systèmes à un défaut d'informations et de formation des pilotes.

Depuis le début de la crise, Boeing assure avoir fait des changements importants pour améliorer son organisation et ses dispositifs, mais la confiance semble avoir été sérieusement écornée.

La compagnie a dû se résigner la semaine dernière à annoncer l'arrêt de la production de son avion à partir de janvier pour une durée indéterminée.

Lundi, l'entreprise a également annoncé la démission immédiate de son directeur général, Dennis Muilenburg, critiqué pour sa gestion de la crise du 737 Max.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"